Le budget primitif 2012

Avec seulement quatre oppositions, le budget 2012 de la communauté d’agglomération a été approuvé à une large majorité le 22 décembre dernier. Claude Chalon a présenté les grandes lignes du budget, en s’appuyant sur son projet de territoire : ‘‘Un budget clair qui affiche ses priorités’’ a commenté Sylvie Laroche, membre du bureau communautaire.

Pas d’augmentation de l’impôt ménage
L’exercice 2012 est marqué par une explosion de la section investissement, avec plus de 7 millions d’euros inscrits. C’est deux fois plus qu’en 2011 : ‘‘On entre dans une phase plus opérationnelle des projets, a commenté Claude Chalon, qui a énuméré la longue liste des investissements à réaliser en 2012 : la création de la nouvelle caserne, le projet gare, la création de l’institut de stockage d’hydrogène, le déménagement de l’office de tourisme, les travaux de l’hôtel d’agglomération, la prise de compétence lecture publique qui nécessite d’investir dans des fonds documentaires, le lancement de l’OPAH, plusieurs projets environnementaux, la couverture de l’aquaparc … On va investir beaucoup, mais grâce à une contraction de la section fonctionnement, on dégage toujours de l’épargne. On va même augmenter notre capacité d’investissement’’. L’autofinancement net dépasse en effet les 1,5 millions d’euros, alors qu’il atteignait tout juste les 1 million d’euros l’an dernier. Un tour de force d’autant plus remarquable qu’il est réalisé sans augmentation de l’impôt ménage. L’autre fait marquant du budget 2012 vient de l’augmentation de 30% de la masse salariale, que le président Chalon justifie facilement : ‘’Le transfert de la compétence lecture publique est en grande partie la cause de cette augmentation, avec 27 postes transférés. Mais c’est compensé par les attributions de compensation. De même que la mutualisation des services et notre choix d’opérer tous les nouveaux recrutements à l’échelon intercommunal. Mais là encore, c’est compensé par les conventions de mutualisation. La véritable hausse est donc de 5.5%, et correspond à la création de quelques postes obligatoires, et au recrutement de personnel pour doper notre service enfance-jeunesse qui a très bien marché cette année, avec une augmentation de la fréquentation des accueils de loisir de plus de 15%.’’

Retrouvez la synthèse dans le supplément spécial budget de la Lettre du Conseil n°15

.................

Les grands équilibres (en fonctionnement)

.................

La fiscalité économique

.................

La fiscalité des ménages