Gevry

Gevry est situé à l'entrée de la Réserve Naturelle du Girard. Pour les amoureux de la nature, on peut faire une belle promenade au cœur d'un espace naturel préservé avec possibilité d'observation de la faune et de la flore.

Gevry est également au bord du Doubs, ce qui offre de grands moments de pêche ou de détente. La commune est propriétaire de deux plans d'eau gérés par l'association de pêche du village. De plus, au sein de notre village, les chambres d'hôtes sont prêtes à vous accueillir pour le gîte et le couvert

Le village est proche de l'aéroport de Dole-Jura, avec en activité un aéro-club dynamique. Gevry est situé à 10km de Dole, Ville d'Art et d'Histoire, mais surtout à 2km de l'entrée de l'autoroute A39 qui permet d'être au bord de la mer en 5h environ... mais également partout en France. Gevry est un petit village de campagne, calme, mais qui reste à portée de nombreux centres commerciaux.

Plusieurs artisans officient sur la commune dans des domaines variés : plomberie, transport, bardage, peintures, miel, réparation et entretien d'avions...
Des agriculteurs spécialisés dans la culture maraîchère en général et dans l'élevage bovin de race charolaise, participent à la vie communale. Les nombreuses associations du pays vous permettent différentes activités tout au long de l'année.

Gevry est vraiment un village dynamique où il fait bon vivre !

Un peu d'histoire

L'origine du nom de Gevry proviendrait de "Gabarios", nom d'homme gaulois. Il n'existe cependant que peu d'indications sur les origines du village, les inondations ayant fréquemment bouleversé les sols.

Il semblerait que le village se soit formé au 4è siècle, après la ruine de Tavaux par les troupes barbares. Il existait en tout cas au 7è siècle puisqu'il est nommé dans une donation faite à l'abbaye de Saint-Oyan.

Au 8è siècle, un grand chemin, probablement d'origine romaine, traversait le territoire qui se situait en outre à la croisée de nombreuses routes importantes. Aussi Gevry était au Moyen-âge un lieu de passage considérable et prit un rapide accroissement.

La seigneurie de Gevry relevait directement des comtes de Bourgogne. Le château était une des forteresses les plus imposantes de la province. D'une surface d'un hectare, il avait une forme trapézoïdale et était entouré de fossés alimentés par le Doubs qui le bordait. Il possédait des fortifications constituées de remparts et de tours d'angle et un jardin en terrasse. Brûlé en 1636, il fut vendu comme bien national en 1793.

La mairie de Gevry.