Menotey

Si l’origine du nom de Menotey fait encore l’objet de controverses, on s’accorde généralement à penser qu’il viendrait de Monasterium (monastère) puisque, effectivement, Menotey a abrité un monastère dépendant de celui de Saint-Vivant (près de Biarne, à 4 km environ). On a retrouvé une stèle gallo-romaine près de l’église et un cimetière burgonde du 5è ou 6è siècle.

Menotey conserve des traces du Moyen-âge et de la Renaissance, significatives d’un passé prospère, à l’image de son église et de certaines de ses maisons à allure de petits châteaux.  Mais la réputation de Menotey était surtout due à son vignoble, dont on nous dit qu’au siècle dernier, il produisait les meilleurs vins blancs et rouges de l’arrondissement de Dole.

Cette production viticole constituait jusqu’au début du 20è siècle encore la principale des ressources agricoles, que malheureusement le phylloxera a réduit à néant ou presque. En 1870, pas moins de 208 ha de vignes étaient exploitées sur le territoire communal, sur une superficie communale totale de 485 ha.

La fontaine des Bourguerins

Cette fontaine rappelle très précisément la fontaine de la Bourgoisotte, mais elle n’a pas été inventoriée comme monument historique.

Elle a été rénovée en 1992. On ne se fiera pas à l’inscription que porte son fronton (1320) qui n’est due qu’à la fantaisie d’un maçon lors de la rénovation. En réalité est doit être à peu près contemporaine de celle de la Bourgoisotte.

La fontaine des Bourguerins