Absinthe

La loue est une originale. Cette mythique rivière de Franche-Comté aime à jouer la fille de l’air. Elle n’est, en fait, qu’une résurgence de son auguste aîné, le Doubs, dont elle s’échappe sous la terre, pour apparaître, majestueuse et vrombissante à Ouhans, près de Pontarlier. Mais, l’indépendante reste bonne fille, rejoignant au terme de 126km de course – vénérés par les pêcheurs à la mouche – ses eaux d’origine. C’est à Parcey, à côté de Dole, au bout du bien-nommé sentier Doulou que le mariage est consommé. Comment a-t-on su que ces deux rivières étaient si intimement liées ? Lorsque l’entreprise Pernod de Pontarlier pris feu en 1901, il fallu jeter alcool et absinthe dans le Doubs… qui prit alors une jolie couleur verte autant qu’une odeur anisée… Trois jours plus tard, ce fût la Loue qui sentait l’absinthe…

Sentier Doulou, au départ du golf du Val d’Amour à Parcey.

Un lieu insolite du Grand Dole issu du ''Petit précis de curiosités le long de la ligne TGV''. Un ''dictionnaire de curiosités'' signé Blandine et Philippe Sauter, aux éditions Néo éditions, qui ont exploré durant plusieurs mois les 12 agglomérations de la métropole Rhin-Rhône à la recherche de lieux insolites ou marquants par leur originalité. Sur les 250 lieux sélectionnés, 21 sont dans le Grand Dole.