Découverte de l'engoulevent
cliquez pour agrandir l'image Découverte de l'engoulevent

04/06/10 : Découverte de l'engoulevent

Vendredi soir, soirée découverte de l’engoulevent dans le secteur de Chevigny. Au cours de la promenade depuis l’Eglise jusqu’à la pelouse sèches de Cros de Bois, les 27 personnes présentes ont pu observer successivement les oiseaux qui affectionnent le centre du village : martinets, hirondelles et chouette effraie un peu plus tard dans la nuit, puis ceux plutôt liés aux milieux agricoles alentours : tarier pâtre, pie-grièche écorcheur, faucon hobereau… Au crépuscule, l’entrée à la pelouse sèche a été marquée par le chant de la fauvette à tête noire, de la fauvette babillarde et par le survol de plusieurs lucanes cerf-volant au dessus des têtes. Une fois sur le Mont, les participants ont pu s’installer tranquillement pour profiter du fabuleux concert des engoulevents. Deux mâles chanteurs ont offert un beau spectacle : chant bourdonnant mythique de cette espèce, mais aussi claquements d’ailes, cris flutés et observations en vol à trois reprises.


 

FETE DE LA NATURE - 22 mai 2010

Découverte des pelouses sèches
cliquez pour agrandir l'image Découverte des pelouses sèches

Découverte des pelouses sèches du Mont Roland

Tout au long de l’après-midi, près de 35 personnes sont venues découvrir les milieux particuliers que sont les pelouses sèches du Mont Roland. Autrefois pâturées, elles sont aujourd’hui menacées de disparition notamment de part la progression des arbustes. En se développant sur un sol sec et très mince où affleure la roche, elles abritent pourtant une faune et une flore tout à fait particulière. Les deux animatrices de l’Atelier Pasteur ont ainsi pu expliquer les caractéristiques de ces milieux et les adaptations de la flore pour s’y développer, les mesures de gestion pour les préserver et ont initié les participants à la reconnaissance des fleurs présentent parmi lesquelles les fameuses orchidées.

Découverte des chauves-souris
cliquez pour agrandir l'image Découverte des chauves-souris

Découverte des chauves-souris du Massif de la Serre

En soirée, un groupe de 27 personnes a pu suivre les explications de Sébastien Roué (CPEPESC) sur les chauves-souris. Les échanges ont permis d’aborder la biologie de ces mammifères, les adaptations et les stratégies qu’ils ont su développer pour optimiser leurs dépenses d’énergie, leur vulnérabilité et donc les actions qui sont mises en place pour les préserver, notamment par le biais de Natura 2000.
Installés à la sortie d’un bâtiment où 2 espèces de chauves-souris (le Grand Rhinolophe et le Murin à oreilles échancrées) viennent se reproduire, les participants ont pu entendre les ultrasons, inaudibles à l’oreille humaine, qu’elles émettent pour repérer les reliefs au cours de leurs déplacement grâce à un appareil spécialisé. Elles se sont ensuite envolées au crépuscule pour aller chasser les insectes en forêt et dans les champs alentours, sous l’œil aiguisé d’une Chouette Effraie, un de leurs prédateurs, qui survolait le bâtiment.

Découverte des oiseaux
cliquez pour agrandir l'image Découverte des oiseaux

Découverte des oiseaux des milieux agricoles

La journée mondiale de la biodiversité a débutée le matin par une sortie nature destinée à observer et écouter les oiseaux qui vivent dans les milieux agricoles. La dizaine de participants a ainsi pu se familiariser avec une vingtaine d’espèces au cours d’une balade alternant entre vergers, prairies, bocages et cultures. Alouette des champs, Linotte mélodieuse, Tarier pâtre ou encore Pie-grièche écorcheur, oiseaux typiques de ces milieux, se sont laissés observés de très prêt grâce à la longue vue de Guillaume Petitjean (LPO). Parmi les rapaces chassant au dessus des prés, le milan noir, le faucon crécerelle et le faucon hobereau étaient également présents.
Les échanges ont aussi porté sur les mesures agroenvironnementales mises en place avec une douzaine d’agriculteurs sur les milieux agricoles en périphérie du Massif de la Serre qui visent notamment la préservation des territoires de chasse et de reproduction de ces oiseaux (reconversion de cultures en herbe, maintien des haies et du pâturage extensif...).


 

Découverte des amphibiens
cliquez pour agrandir l'image Découverte des amphibiens

21/04/10 : Les amphibiens

11 personnes ont participé à cette sortie et ont pu découvrir trois mares en lisière de la forêt de Chaux vers Roset-Fluans. Des pêches aux filets ont été réalisées et plusieurs espèces ont pu être observées de très prés comme le Triton alpestre, le Triton palmé ou encore le Crapaud Sonneur à ventre jaune. Ce dernier est considéré comme une espèce rare au niveau Européen et a été inscrit dans la Directive Natura 2000. Les naturalistes en herbe ont ainsi pu admirer les couleurs flamboyantes des amphibiens mâles comme le ventre orangé et le dos bleuté ponctué de points noirs du Triton alpestre ou encore le ventre noir et jaune du Crapaud sonneur. L’animateur de la LPO a ainsi pu faire découvrir au grand public le mode de vie de ces animaux méconnus comme leur mode de reproduction, leur sens de la migration ou encore leur mode d’alimentation.

Les oiseaux en forêt de Chaux
cliquez pour agrandir l'image Les oiseaux en forêt de Chaux

20/03/10 : Les oiseaux en Forêt

Le 20 mars à Fraisans, une sortie a été organisée, dans le but de comprendre le rôle d’un îlot de bois sénescent. En partenariat avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), la balade a été entrecoupée d’arrêts pour écouter les oiseaux, notamment le chant et le tambourinage des pics, et pour donner quelques explications sur le rôle du bois mort en forêt.

Contact

GRAND DOLE

Service Environnement

54 rue André Lebon
39100 DOLE

Caroline Champailler
Tél. : 03.84.79.78.40
caroline.champailler@grand-dole.fr

Retour haut de page