2010, année internationale de la biodiversité

En 1656, l’Homme observe les anneaux de Saturne ; en 1929, l’Homme découvre les galaxies ; en 1969, l’Homme marche sur la lune. Et si en 2010, l’Homme revenait sur terre ? Dans le cadre de l’année internationnale de la biodiversité, la communauté d’agglomération du Grand Dole met en valeur plusieurs programmes visant à préserver la diversité biologique. Vous retrouverez chaque mois une nouvelle action développée en ce sens par le Grand Dole, et le programme d'animation complet à télécharger.

Décembre 2010 - Le triton crêté menacé en forêt de Chaux

Il ne reste plus qu’une petite dizaine d’individus. C’est le résultat d’une étude menée en 2010 sur le site Natura 2000 de la forêt de Chaux. Le triton crêté est ainsi menacé d’extinction, tout comme le crapaud sonneur à tête jaune et ses quelques 800 éléments. Ces deux espèces emblématiques de la forêt de Chaux vont donc faire l’objet d’un traitement particulier en 2011. Bastion des tritons crêtés, les mares agricoles de lisière de forêt, aujourd’hui non protégées, vont vont être proposées pour intégrer le périmètre Natura 2000 afin de mieux suivre l’évolution de l’espèce. Quant au crapaud sonneur à ventre jaune, habitué à se reproduire dans les ornières en été, une réflexion est en cours pour le préserver lors du débardage des bois en forêt. Ces deux mesures, classées prioritaires, découlent de l’étude menée par Frédéric Jussyk et piloté par le Grand Dole. Vingt jours d’observation sur le terrain ont permis de dresser une cartographie précise des amphibiens en forêt de Chaux. 12 espèces différentes ont été dénombrées. Si les grenouilles vertes et les grenouilles rousses sont présentes en nombres (20 000 individus de chaque espèce), d’autres sont plus confidentielles, comme la salamandre tachetée ou le triton palmé (un millier d’individus). Toutes sont en tous cas plus ou moins menacées par la mortalité sur les routes lors des migrations vers les zones de reproduction, la disparition des habitats et le braconnage. De quoi focaliser l’attention des élus et des techniciens en 2011.

Retour haut de page